Plus de précision sur l’assurance emprunteur et son cours: assurances, santé, travail

Contracter des prêts auprès d’un établissement bancaire est une pratique courante aujourd’hui. Un citoyen peut demander à un organisme prêteur de financer ses études, son achat de voiture, son projet de vacances, de mariage ou son projet immobilier. La banque débloque le fonds demandé lorsque le demandeur respecte ses conditions d’obtention. Dans le profil du client doit figurer une capacité de remboursement suffisante et un taux d’endettement faible. De plus, il ne faut pas qu’il figure dans la fiche de la Banque de France et surendetté à cause de plusieurs autres prêts. En dernier lieu, l’établissement prêteur réclamera quelques garanties. Ce dernier point est une précaution indispensable pour protéger l’argent de l’organisme en cas de défaut de paiement causé par une perte d’emploi ou une invalidité. En effet, l’emprunteur peut subir involontairement un incident entrainant un non-paiement temporaire ou un arrêt définitif des mensualités. Sans une garantie, la banque perdra son argent en cas d’incapacité. Plus le capital à emprunter est élevé, plus la banque demande une importante somme pour couvrir le risque qu’elle prend.

Les contrats avec les banques peuvent se présenter sous plusieurs formes comme un patrimoine immobilier, un terrain ou un véhicule appartenant à l’emprunteur. Ces biens seront saisis pour rembourser le reste du capital lorsque le défaut de paiement se manifeste. Cependant, tout le monde n’a pas un bien de grande valeur à proposer comme garantie à la banque. L’assurance crédit ou assurance emprunteur va résoudre ce problème puisque l’assureur couvrira les risques en devenant les garanties tant recherchées par l’organisme bancaire. L’emprunteur est couvert par le contrat durant toute la durée de remboursement. Tous les types de prêts peuvent être couverts par une assurance emprunteur, mais elle est surtout très sollicitée lors d’un emprunt immobilier et de consommation.

 

Choisir entre une assurance groupe et une assurance externe

Pour assurer son prêt, il est vivement conseillé de bien réfléchir afin de prendre la bonne décision. En termes d’assurance, celle qui offre la meilleure garantie est la plus avantageuse. Il faut prendre le temps de comparer les offres. Lors de la souscription à un prêt, la banque offre systématiquement une assurance groupe. Le moyen le plus rapide pour faciliter les tâches, c’est d’utiliser un comparateur assurance emprunteur. L’offre ne vient pas directement de la banque prêteuse, mais auprès d’une de ses filiales. L’emprunteur devra donc payer les mensualités à la banque et les cotisations à la filiale assureur. L’assurance groupe est pratique pour obtenir rapidement le prêt. Il est déjà préétabli, ce qui fait gagner du temps et le client gagne du temps au niveau de la procédure de récupération du capital. L’inconvénient du contrat d’assurance groupe est qu’il soit non modulable. Le contrat ne prend pas en compte le profil de chaque client et tout le monde doit se contenter d’un unique contrat. De plus, son tarif est généralement élevé et le contrat peut représenter jusqu’à 30 % du montant total du prêt.

Dans le passé, il était obligatoire de souscrire une assurance groupe au sein des banques prêteuses pour recevoir de l’aide financière. Mais cette pratique est révolue puisque les emprunteurs peuvent également opter pour une assurance individuelle. En bref, il s’agit d’un contrat d’assurance contracté à l’externe appelé aussi délégation d’assurance emprunteur. La délégation d’assurance emprunteur donne plus de liberté aux assurés, tant sur le droit des clients que sur leurs échéances. Le droit de choisir un produit autre que celui proposé par la banque est valable depuis 2010. Les assureurs en dehors des banques sont très sollicités puisqu’ils prennent en compte chaque profil pour offrir une garantie sur-mesure couvrant tout risque d’incapacité de remboursement. De plus, nous noterons aussi un coût relativement plus faible. L’unique problème avec l’assurance individuelle consiste à trouver des garanties équivalentes à celles du contrat d’assurance groupe. Enfin, il est impossible de changer de fournisseur externe quand ce paramètre n’est pas identique. Dans ce cas, le comparateur assurance emprunteur reste toujours la seule option pour trouver la bonne adresse.

 

Économiser en jouant avec la concurrence

Il est évident que l’assureur en dehors de l’établissement bancaire propose les meilleures offres. De surcroit, les assurances individuelles sont nombreuses et cela rend les chances de trouver un produit adapté à son profil plus difficile. Lorsque nous savons que le montant de l’assurance crédit peut représenter jusqu’à 30 % du moment total de l’emprunt, il devient urgent de savoir bien choisir son contrat d’assurance emprunteur. En ce moment, ce sont les contrats auprès des assurances externes qui sont très prisées par les emprunteurs. La présence d’un comparateur assurance emprunteur comme le nôtre vous facilitera la tâche. Il faut tout simplement bien vérifier les garanties pour qu’elles correspondent au contrat de l’assurance groupe. À noter qu’une assurance emprunteur s’active quand l’assuré a un problème médical le rendant invalide temporairement ou définitivement, en cas de problème d’invalidité de travail, de sante et lors de son décès. Le remboursement de la dette restante sera pris en charge entièrement ou en partie par l’organisme assureur jusqu’aux dernières échéances.

L’invalidité par exemple correspond à l’impossibilité de faire une activité professionnelle après avoir subi un accident ou une infection. Ce cas d’invalidité est pris en charge par l’assureur après analyse de l’état de sante de la personne. Il faut savoir qu’avant de souscrire à ce type d’assurance, l’assuré doit répondre à un questionnaire de sante pour savoir s’il est éligible. Il y a également la garantie liée à la perte totale et irréversible d’autonomie et de décès. Il faut faire attention et être très prudent car le deces causé par des activités sportives risquées n’est pas pris en compte. On peut citer également la garantie lié au travail. L’assureur se charge du paiement des mensualités si l’emprunteur rencontre des difficultés dans son travail comme le chômage ou la fin de contrat CDI.

 

Les lois en faveur des emprunteurs

Plusieurs lois sont en faveur des emprunteurs actuellement. Elles sont valides lors du remboursement d’un crédit immobilier. Le plus populaire est la loi Hamon qui donne la possibilité de résilier les contrats d’assurances après 12 mois suivant la date de souscription du crédit. Cette loi permet de se libérer facilement d’une assurance groupe trop onéreuse pour choisir une offre plus abordable auprès d’un assureur externe. La résiliation peut se faire à tout moment si le contrat atteint un an de validité.

L’amendement Bourquin ou loi Sapin II est une mise à jour intéressante du dispositif de Hamon. Valable depuis le début de cette année, le nouveau dispositif permet de résilier son contrat d’assurance annuellement. En d’autres termes, les emprunteurs peuvent renouveler leur contrat d’assurance chaque année. L’option est pratique pour économiser des euros tout au long du remboursement de la dette. De plus, de nouveaux produits font leur apparition continuellement et il n’est plus nécessaire de subir une offre obsolète en termes de tarif et de garantie avec le nouvel amendement.

 

Différence entre comparateur et simulateur

Le comparateur assurance emprunteur comme le nôtre est pratique pour trouver une offre imbattable sur le marché. Vous pouvez par exemple utiliser le site emprunteur.io. L’outil exploite les données provenant de chaque établissement assureur pour réaliser une comparaison selon la garantie. L’utilisation d’un comparateur assurance emprunteur implique souvent le remplissage de quelques cages afin de moduler le résultat selon le profil de l’utilisateur. Le fonctionnement d’un simulateur n’est pas identique à un comparateur. L’outil virtuel est destiné à offrir plus de détails si nous confrontons une offre d’assurance avec le profil d’un emprunteur. En principe, le simulateur permet d’obtenir en avance le montant de la cotisation, le pourcentage du crédit sur le montant total de la dette et son montant total si nous utilisons un produit spécifique tout au long du remboursement. L’emploi d’un simulateur donne la possibilité de vérifier les doutes sur son dossier avant la signature du contrat. Le comparateur et le simulateur sont deux outils indispensables pour faciliter son choix, obtenir de conseil gratuit et pour comprendre les risques d’un emprunt sans assurance emprunteur. À noter que la simulation est réalisable directement sur le site de l’organisme assureur.